Résultats Nationale II – Saison 2016/2017

Groupe sud

 

Le classement

 

Les rencontres

 

Les feuilles de matches

Ronde 1 – Ronde 2 – Ronde 3 – Ronde 4Ronde 5

Ronde 6 – Ronde 7 – Ronde 8 – Ronde 9 – Ronde 10 – Ronde 11

 

Compte-rendu de la ronde 1

La saison a donc repris ses droits en ce week-end d’octobre pour le club de Limoges qui aligne pour la première fois de son histoire 2 équipes en Nationale II ! Et c’est avec ambition que ces deux équipes se rendaient à Toulouse pour leurs 2 premiers matchs.
De nombreuses absences sont à regretter coté Limougeaud, conduisant à de nombreux problèmes concernant les compositions, mais surtout la numérotation des équipes (l’équipe 1 devant être  »plus forte » que l’équipe 2).

Ce qu’il faut retenir c’est que pour ce week-end, l’équipe 1 est constituée de : Emmanuel, Sylvain, Thomas, Laurent, Moi, le Tché, Meg et Laurence. Toujours dirigée à la perfection par le parfait capitaine Thomas S. L’équipe 2 est composée de : Riton Jr, Rewi, le Man, Ginaud, Rezan, Stéphane F, Gor et Chloé.

Que les fans de l’équipe 2 ne m’en veulent pas, mais je vais parler avant tout de mon équipe étant donné que je ne peux raconter ce que je n’ai pas vécu et que ma source dans cette équipe n’est pas la plus fiable (indice : il y a un ‘w’ dans son prénom).

Nous affronterons donc Colomiers le samedi et Toulouse Lardenne le lendemain.

1 – Colomiers-Limoges 1

Feuille de match :

LOUIS Corentin 2134 – VIERS Emmanuel 2095
HEINIS Vincent 2131 – SAUVIAT Thomas 1997
GENESTOUS Patrick 2078 – CHAMAILLARD Sylvain 2060
HERVET Gilles 2051 – VIERS Matthieu 1961
DELAY Guillaume 2037 – DELAGE Laurent 1962
LE GOFF François-Xavier 2025 – GEY Marc-Emile 1892
DOUCET Romain 1940 – TCHEFRANOFF Stéphane 1926
BLESING Alicia 1650 – KOCH Laurence 1399

Y’a pas à dire, ça change de la N3 ! Le match s’annonce difficile, mais malgré tout très disputé puisqu’à part au 8ème échiquier ou l’écart est conséquent, sur toutes les autres tables, l’écart d’elo avoisine les 100 points. Sealcham et le Tché sont même très proches de leurs adversaires respectifs. Tout est possible !

Le Match :

Ça part bien chez moi dans une français Tarrasch (3.Cd2), où mon adversaire me répond par 3…Cc6 puisqu’il commet une erreur 3 coups plus tard me permettant de prendre un avantage, pas décisif mais néanmoins assez intéressant, et de faire une démonstration de mes talents de tacticiens. Manu nous offre une petite ouverture assez inhabituelle, je vous laisse juger :

2016-2017-n2-r1-2-diag01Oui c’était bien un dragon accéléré à la base !

L’entraîneur des féminines a bien fait son travail puisque Laurence obtient une position correcte après l’ouverture malgré le gros écart entre elle et son adversaire sur le papier (la magie du système de Londres). Sur tous les autres échiquiers, tout se passe plutôt bien (même pour Marc-Emile !).

Les parties avancent et commencent à se décanter, Manu est en souffrance mais la position est tellement bizarre qu’elle semble pouvoir se retourner à n’importe quel moment, Thomas a une position égale, voire même peut-être légèrement supérieure, idem pour Sylvain qui m’a l’air d’avoir une position agréable. J’ai un pion de plus depuis le début de la partie mais je me suis probablement un peu trop relâché et ma position est un peu plus compliquée qu’elle n’aurait dû l’être, mon adversaire peut maintenant espérer décemment obtenir la nulle. Laurent est moins bien, il s’est fait coincer son cavalier et n’a obtenu que 2 pions en compensation, 2 pions assez faibles qui plus est, espérons qu’il parvienne à résister, Marc-Emile va toujours très bien ! Un pion de plus, autant dire qu’on n’avait pas vu ça depuis longtemps mais calmons-nous, rien n’est encore fait. Le Fafane à son pépère aussi a une position probablement égale et pas trop désagréable pour lui. Par contre Laurence est en très mauvaise posture, elle a une pièce de moins et bientôt une deuxième si mon calcul est bon.

En gros, on peut espérer entre 2 et 3 points sur les 4 premières tables avec Thomas, Sylvain et moi, ça semble plus difficile pour Manu. Et on devrait perdre sur les échiquiers de Laurent et Laurence mais Marc-Emile a de bonnes chances d’apporter un point, autant dire que tout est possible !

Le zeitnot se présente sur la plupart des échiquiers, Manu a réussi à nous trouver des défenses assez miraculeuses et finit avec une qualité de plus, ne me demandez pas comment, j’ai pas pu tout suivre, par contre je reste persuadé que son adversaire a dû rater un gain quelque part. Thomas est entrée dans une finale de fous de couleur opposée avec un pion de plus, il assure la nulle. Match nul aussi chez Sylvain dans une finale de fous après que sa position se soit dégradée, il a réussi à bien défendre et obtenir un bon contre jeu en finale grâce à ses pions passés. Laurence a perdu, rien de grave, ce n’est pas surprenant, on savait que ce serait difficile pour elle. L’adversaire de Manu a abandonné, 1-1 et je suis toujours mieux de même que Marc-Emile en finale avec 2 tours de chaque côté mais un pion de plus pour Meg ! Le Tché est dans une finale probablement égale et Laurent a toujours sa pièce de moins. Autant dire que nous apercevons des chances de l’emporter !

Je finis par mettre mon point en réussissant à réseauter le roi de mon adversaire après que celui-ci ait traversé tout l’échiquier. On mène maintenant 2-1, 3 parties encore en cours on est en bonne posture mais cela peut encore se retourner, rien n’est encore fait. D’autant plus que Meg craque et perd 2 pions ! Aïe aïe aïe ! Le capitaine commence à stresser, le match est peut-être en train de nous échapper.

Égalisation de Colomiers avec la défaite de Laurent, le Tché annule peu de temps après. Le résultat de Marc-Emile sera le résultat du match, normalement malgré le pion de moins la finale reste égale. Il faut bien défendre. On stresse tous. On prie. Meg se trompe dans la défense. Il est perdant. Il se retrouve dans un classique des finales de tours : la position de Lucena. C’est un classique mais encore faut-il  que son adversaire s’en souvienne. C’est reparti pour de longues minutes de prières, la position n’avance plus, son adversaire n’y arrive pas, la position se répète, 1 fois, 2 fois, 3 fois ! C’est nul ! Ouf ! Le score restera à 2-2 et franchement on s’en sort presque bien. Néanmoins, il ne faut pas oublier que Meg a eu la possibilité de remporter cette partie et que nous n’étions pas si loin de gagner. On peut donc avoir quelques regrets mais au final, c’est plus du soulagement que de la déception que nous ressentons.

En soi, faire match nul n’est pas un mauvais résultat, Colomiers est une bonne équipe, armée de joueurs à plus de 2000 sur pratiquement tous les échiquiers et nous n’étions pas du tout favoris.

Un petit classique des finales de tours dans la partie de Marc-Emile !

2016-2017-n2-r1-2-diag02Les noirs jouent et gagnent.

2 – La soirée

Arrivés à l’hôtel où nous retrouvons l’autre équipe qui a subi une petite lourde défaite face à Toulouse Lardenne, nos adversaires du lendemain, sur le score de 6-2. Ginaud et Rezan étant les buteurs. Bref c’est pas tout ça mais c’est l’heure de se mettre à table, il est déjà 21h30 et on commence à avoir faim !

Et c’est là qu’une grande aventure commence pour la recherche d’un restaurant. Bon alors je vais abréger parce que sinon on n’a pas fini, en gros après avoir marché 5 minutes dans un sens nous nous sommes rendus compte que la station de métro était de l’autre côté, après avoir pris tous les billets, le métro, et avoir trouvé un premier restaurant (que je ne citerai pas, indice : ils font beaucoup de viandes grillées) nous fûmes dans l’obligation de rebrousser chemin car le service des cuisiniers était terminé (il faut dire qu’il était presque 22h aussi). Nous allâmes donc vers un fast-food (belge pour ne pas le citer), qui fermait ses portes à 22h… Nous avons donc été envoyés vers un fast-food concurrent (américain cette fois), qui fermait aussi à 22h… Décidément ! Finalement, un restaurant asiatique nous accepta, heureusement, je commençais à avoir vraiment faim, en tout cas c’est le Man qui est content, il militait pour ça depuis le début !

On a bien mangé, retour à l’hôtel et au lit !

3 – Limoges 1 – Toulouse Lardenne

Feuille de match

VIERS Emmanuel 2095 – SANCHEZ Nicolas 2178
CHAMAILLARD Sylvain 2060 – GALBY Vassili 2062
SAUVIAT Thomas 1997 – BARTELS Sven 2008
VIERS Matthieu 1961 – GARREL Alain 2045
TCHEFRANOFF Stéphane 1926 – ROQUES Olivier 1988
DELAGE Laurent 1962 – CWIEK Loïc 1979
GEY Marc-Emile 1892 – TATTI Guillaume 1844
KOCH Laurence 1399 – CWIEK Perrine 1814

Match équilibré sur tous les échiquiers, encore une fois à part pour Laurence pour qui l’écart est encore plus grand qu’hier. Néanmoins, sur le papier, nous avons toutes nos chances.

Le Match :

Laurence se retrouve rapidement en difficulté, l’écart se fait sentir et nous sommes rapidement menés. 0-1 Pendant ce temps, je suis juste complètement perdant, un pion central de moins, un roi au centre, mauvais développement et quelques menaces qui traînent, mon ami l’ordinateur donne une petite évaluation de +2,4 en faveur de mon adversaire, et je n’en suis qu’au 10ème coup … Thomas a eu affaire à une ouverture pour le moins particulière et créative : 1.c4 g5 ?!. Thomas joue tranquillement son jeu sans paniquer mais la position qui en résulte est inhabituelle. Le Tché nous fait une bonne partie, certains pourraient même dire qu’il impressionne, il est l’un des rares joueurs de l’équipe qui peut vraiment jouer pour un gain sans trop de risques. À côté de lui, Laurent joue dans une position égale avec beaucoup de possibilités, son fou est très utile face au cavalier de son adversaire, Marc-Emile aussi assure, un pion de plus une nouvelle fois ! Espérons qu’il parvienne à convertir son avantage ! Pour ce qui est de Sylvain, sa position me semble pour l’instant égale.

Après mon premier tour de table, j’avoue que je n’ai pas vraiment pu regarder toutes les parties puisque ma position était assez difficile malgré le fait qu’elle ne faisait que s’améliorer. Thomas a gaffé et perdu un pion à l’entrée en finale et est complètement perdant. Et c’est presque simultanément que Sylvain et Laurent abandonnent, pour Sylvain je n’ai pas vu grand-chose, pour Laurent, je n’ai pu voir que les derniers coups sans savoir comment ils sont arrivés à cette position. On perd 0-3, autant dire que ça ne sent pas très bon. Manu signe la nulle juste après, il était un peu moins bien et son adversaire a choisi de proposer nulle jugeant que c’était un bon résultat pour son équipe.

Finale de rois avec une meilleure structure de pions pour le Tché mais elle est malgré tout nulle ! Il est forcé de signer la feuille peu de temps après. Le score reste à 0-3 et il ne reste plus que Thomas, Meg et moi. Meg est en finale avec son pion de plus, Thomas et moi avons toujours nos pions de moins, gagner les 3 parties risque d’être difficile. Les parties avancent, les joueurs n’ont presque plus de temps, je suis revenu complètement dans la partie, je suis en finale de tours pas claire du tout mais probablement nulle, nulle que mon adversaire me propose, je refuse dans un premier temps afin de garder de l’espoir pour l’équipe. Un petit regard sur la gauche et je vois que Thomas est complètement perdant, il n’y a plus vraiment d’espoir, Manu me dit que ça ne sert à rien de forcer, je choisis donc d’annuler, au final sur l’ensemble de ma partie on peut dire que je m’en sors bien. Thomas perd donc quelques minutes après et Marc-Emile forcera sa finale de cavalier jusqu’au bout mais devra lui aussi partager le point. Score final 0-4.

4 – Bilan du week-end

Un match nul et une défaite (une petite fessée même), le bilan comptable n’a rien d’alarmant et la lutte pour le maintien ne fait que commencer. En tout cas, le niveau est tout autre qu’en N3 avec ici des équipes très homogènes d’un très bon niveau, aucune partie n’est facile et c’est très intéressant. Mais la grosse surprise du week-end vient de Colomiers où l’équipe 2 s’est permis de battre assez largement l’équipe que nous avions annulée la veille sur le score de 5-2 ! Bravo à Ginaud et Rezan pour leur 2/2 ce week-end et à toute leur équipe pour cette performance mais ne fanfaronnez pas trop, le match le plus intéressant de la saison aura lieu le mois prochain et nous avons bien l’intention de l’emporter !

Matthieu Viers

 

Photos de la ronde 1

2016-2017-n2-r1-2-01 2016-2017-n2-r1-2-02 2016-2017-n2-r1-2-03

2016-2017-n2-r1-2-04 2016-2017-n2-r1-2-05 2016-2017-n2-r1-2-06

 

Photos de la ronde 3

2016-2017-n2-r3-04 2016-2017-n2-r3-05 2016-2017-n2-r3-06

2016-2017-n2-r3-02 2016-2017-n2-r3-01 2016-2017-n2-r3-03

 

Photos de la ronde 6

 

Photos des rondes 10 et 11

Labels

 

 

Notre page Facebook

 

Le problème du jour

 

 

Le top 10 mondial

2700chess.com for more details and full list

 

Le top 10 féminin

2700chess.com for more details and full list

 

 

ELO : Les records

Highest Ever Live Ratings

 

 

Nos partenaires