Résultats Nationale III – Saison 2015/2016

Groupe V

 

Le classement

2015-2016-N3-Classement

 

Les rencontres

2015-2016-N3-Rencontres

 

Les feuilles de matches

Ronde 1 – Ronde 2 – Ronde 3 – Ronde 4 – Ronde 5

Ronde 6 – Ronde 7 – Ronde 8 – Ronde 9

 

Compte rendu et photos de la ronde 1

Limoges commence en trombe en menant 3-0 et un sans faute sur les 3 derniers échiquiers (les deux Stéphane et Alexis). Malheureusement, Les Sables d’Olonne reviennent au score après les défaites de Maxime, Thomas et Réwi. Deux parties plutôt équilibrées restent en cours. Marc-Emile finit par répéter les coups et annule donc. Henri, plutôt passif, voit son adversaire déjouer et préfère continuer plutôt que de faire nulle … et il fait bien car sa victoire quelques minutes plus tard est synonyme de victoire aussi pour l’équipe. Belle performance donc de l’équipe 2 qui l’emporte face au favori du groupe !

2015-2016-N3-R1-02 2015-2016-N3-R1-01 2015-2016-N3-R1-03

 

Photos de la ronde 2

2015-2016-N3-R2-07

2015-2016-N3-R2-01 2015-2016-N3-R2-03 2015-2016-N3-R2-04

2015-2016-N3-R2-05 2015-2016-N3-R2-02 2015-2016-N3-R2-06

 

Photos des rondes 3 et 4

2015-2016-N3-R3-R4-01

2015-2016-N3-R3-R4-02 2015-2016-N3-R3-R4-03 2015-2016-N3-R3-R4-04

 

Compte rendu et photos de la ronde 5

Introduction :

Ce dimanche 31 janvier, 8 Limougeauds se déplaçaient à Tours pour y affronter une équipe tourangelle habituée à jouer les premiers rôles dans ce groupe (2ème l’an dernier et 3èmee actuellement), dans un duel sans merci à l’issue duquel le vainqueur se saisirait de la première place du groupe. L’enjeu est de taille et l’équipe adverse n’est pas à prendre à la légère. Rappelons-nous que nous avions perdu par 6-1 là-bas la saison dernière ! Certes les choses ont changé depuis Limoges a progressé et s’est renforcé, alors que Tours a perdu certains de leurs très bons joueurs. Néanmoins, c’est à un match difficile que nous nous attendons et la casquette de favoris (et leader du groupe) risque d’être difficile à assumer.

Feuille de match :

1B SAUVIAT Thomas 1954 – ROUSSEAU Luc 2027
2N GEY Marc-Emile 1935 – EL FAKKAK Radouan 1860
3B ARDELLIER Maxime 1904 – GRATEAU Jean-Noel 1914
4N LEBRAUD Eric 1989 – MOTHERON Romain 1804
5B DELAGE Laurent 1979 – DEDENON Quentin 1755
6N BUDAK Rewi 1871 – CHANDRAN Franck 1627
7B VIERS Matthieu 1861 – DUVAL Thomas 1712
8N TCHE Stéphane 1906 – SHEFAY Paul 1705

Première grosse surprise à la vue de la composition adverse : ils n’alignent pas leur équipe type pour différentes raisons : des absences bien sûr, mais surtout, leur équipe première joue un match capital en Nationale 1 en vue de leur maintien. Nous nous retrouvons donc avec plus d’elos sur 6 des 8 tables.

Le match :

Je fais un premier tour au bout de quelques minutes de jeu pour voir ce que donnent les ouvertures. Du coté de Thomas, ouverture anglaise dont notre capitaine est habitué, il est dans ses connaissances. Marc-Emile est rapidement mis en difficulté sur sa défense des 2 cavaliers à la suite du coup 8.Df3 ?! de son adversaire que Marc-Emile ne connaissait pas (la théorie dit 8.Fe2 normalement). Il est plongé dans une longue réflexion. Maxime a voulu éviter tout débat théorique en jouant 1.g3 !? Il se retrouve avec une sorte d’Est-indienne avec un temps de plus. Eric joue sa défense française, les deux joueurs récitent leur ligne théorique. Défense française aussi pour Laurent, mais avec les blancs. Il choisit la variante d’avance par défaut, cette ouverture n’est pas sa spécialité. Anglaise chez Rewi mais avec les noirs, il joue son classique 3…h5 (aussi appelé attaque Rampono pour les puristes) visant à affaiblir son adversaire en le forçant à faire 4.h4 (la contre-Rampono). Il est habitué à jouer contre ce genre de position. La défense française est à la mode ! J’y ai aussi droit avec pour moi une variante Tarrasch fermée que je joue souvent et contre laquelle j’ai en général de bons résultats. Le Tché choisit de délaisser son habituelle scandinave fétiche pour une sicilienne variante Taïmanov (ou Paulsen je sais plus trop), position égale au bout de quelques coups.

L’action de cette première demi-heure de jeu se passe sur mon échiquier :

2015-2016-N3-EL-Tours-Diag01

Dans cette position, mon adversaire s’est laissé tenter par 1…Cxd4 ?! 2.Cxd4 suivi par 2…Dxc1 (si 3.Txc1 Txc1 4.Df1 forcé Txf1 5.Rxf1 et les noirs ont un pion de plus)

Cependant, la prise de la dame n’est pas forcée ! Et après 3.Cxe6 ! Les blancs sont nettement mieux !

Cela me permet de marquer le premier point du match.

1-0

 

 

 

Malheureusement, quelques secondes après, Marc-Emile abandonne dans une position certes inférieure, mais où, il me semble, son adversaire aurait dû encore travailler un peu pour marquer le point. Le score est donc de 1 partout après 1h30 de jeu. Ma partie s’étant rapidement terminée, je peux me concentrer pleinement sur toutes les parties. Thomas a obtenu un milieu de jeu avantageux avec de belles perspectives d’attaques sur le roi noir qui risque de manquer de soutien puisque les pièces noires sont sur l’aile dame. Maxime aussi est en bonne position avec le contrôle de la seule colonne ouverte de la position. Il est en train de visser son adversaire qui se retrouve dans une position très passive qui ne devrait pas tarder à craquer. Les difficultés sont sur les échiquiers d’Eric et de Laurent où ils sont tous les deux en souffrance, si pour Laurent la position semble éventuellement « tenable », pour Eric cela parait très compromis. Rewi est clairement gagnant : pion de plus passé et protégé en b3, je ne vois pas comment son adversaire pourrait tenir. Chez le Tché le milieu de jeu est égal, les pièces s’échangent beaucoup et ils entrent dans une finale dame-cavalier contre dame-cavalier et quelques pions. Espérons que le président saura faire parler ses qualités de technicien.

Coup de tonnerre avec la défaite d’Eric qui était tout simplement invaincu depuis le début de l’année (et donc à 100% en N3), l’équipe tourangelle mène donc 1-2 ; la situation se complique de notre côté… Petit résumé de la situation : nous sommes menés 1-2, Thomas semble mieux mais rien n’est fait, Maxime idem, Laurent est en difficulté, Rewi est gagnant, et Stéphane et dans une finale qui me semble égale. Ce match est beaucoup plus difficile que prévu.

Maxime réussit à convertir son milieu de jeu supérieur pour entrer dans une finale T+F contre T+F avec un pion de plus. Convertir cette finale ne sera cependant pas chose aisée. Laurent est dans une finale similaire sauf qu’il a le pion de moins. Espérons qu’il tienne. La position de Thomas se gâte, il a voulu (sans doute), asséner le coup de grâce un peu trop tôt et son adversaire en profite pour égaliser juste avant la finale. L’adversaire de Rewi cherche du contre-jeu et parvient à l’obtenir en s’attaquant directement au roi de Rewi qui ne se défend pas de la meilleure des manières mais qui garde son avantage. Le Tché échange les pièces et entre dans une finale de roi gagnante :

2015-2016-N3-EL-Tours-Diag02Malheureusement, notre présitché se trompe dans cette position et joue 1…h4 ?! qui égalise au lieu de 1…hxg4 qui gagnait sans gros problème.

Après 2.Rf3 la finale est complètement égale. Stéphane va donc forcer le destin (on a besoin de son point) en jouant 2…d4 ?!

 

 

 

 

 

Ce qui mènera à cette position (trait aux blancs):

2015-2016-N3-EL-Tours-Diag03Ici, b4 ! gagne pour les blancs ! Heureusement, son adversaire ne l’a pas vu et joua Rd4 ? coup naturel qui perd après Rg3.

Ouf ! Le Tché égalise donc, on a eu très chaud.

 

 

 

 

 

 

Le temps passe et le zeitnot se présente sur les 4 échiquiers restants. L’adversaire de Rewi, qui était revenu dans la partie, commet plusieurs erreurs et Rewi en profite pour reprendre l’avantage dans une finale D+F+2 pions contre D+4 pions qu’il devrait réussir à convertir grâce à sa pièce de plus. Maxime progresse lentement mais sûrement, sa finale requiert de la technique et de la patience, en tout cas, ça semble bien se goupiller de son côté.  Au contraire chez Laurent cela semble aller de plus en plus mal, il est obligé de sacrifier son fou sur le pion passé de son adversaire. Ça paraît cuit. Thomas commet une erreur dans sa finale, qui reste loin d’être gagnée pour son adversaire, mais Thomas va devoir défendre une position passive avec un pion de moins.

On n’est pas au mieux, Rewi va sûrement gagner, mais Laurent devrait perdre. Pour gagner il faut espérer que Thomas réussisse à sauver sa finale mais ce sera difficile contre un joueur confirmé comme son adversaire.

Rewi gagne et Laurent perd. Le score est maintenant de 3-3 avec 2 parties à jouer. Plus le temps passe et plus je sens qu’on risque de perdre (la finale de Maxime est loin d’être gagnée et Thomas souffre de plus en plus). Ça va être compliqué.

La délivrance vient de Maxime qui parvient à gagner sa finale après près de 5h de jeu ! Ouf ! On ne perdra pas. C’est toujours ça de sauvé. Thomas est contraint à l’abandon dans le même temps.

Score final : 4-4

Bilan :

On ne va pas se mentir, ce résultat est décevant. Nous espérions mieux, surtout que, sur le papier, notre équipe était clairement supérieure, mais bon ce sont les aléas du sport. Rappelons-nous qu’il y a de ça 2 ans, nous étions l’équipe la plus faible sur le papier qui performait à chaque match, on va dire que la roue tourne. D’un point de vue comptable, ce résultat n’a rien de dramatique, nous sommes toujours provisoirement en tête du groupe, cependant, maintenant, l’équipe de Châteauroux peut nous dépasser si elle remporte son match en retard. La première place du groupe pourrait se jouer lors de notre confrontation à la dernière ronde… Mais, avant cela, il va falloir reprendre notre marche en avant le mois prochain face à Poitiers et Niort.

Quelques diagrammes des parties :

Position prometteuse pour Thomas avec les blancs après 19.h4.2015-2016-N3-EL-Tours-Diag04

 

 

 

 

 

 

 

 

2015-2016-N3-EL-Tours-Diag05L’erreur décisive dans le deuxième diagramme où il joue 24.Fxa5 ?!

 

 

 

 

 

 

 

 

2015-2016-N3-EL-Tours-Diag06

Ici, les blancs viennent de jouer 8.Df3, Marc-Emile ne sait pas quoi répondre et joue finalement 8…Dd5 ?!

Dd5 n’est pas terrible, car avec un pion de moins il vaut mieux garder le maximum de pièces dont la dame. 8…Fd7 ou 8…Fb7 semblent naturels mais l’ordinateur propose carrément de sacrifier un deuxième pion en jouant 8…Fe7 ! (joué par Tomashevsky contre Mamedyarov). L’avance de développement compense complètement les 2 pions de moins.

 

 

 

 

Matthieu VIERS

Quelques photos de Stéphane Tchéfranoff de la ronde 5 de Nationale III :

2015-2016-N3-R5-01 2015-2016-N3-R5-02 2015-2016-N3-R5-03

2015-2016-N3-R5-04 2015-2016-N3-R5-05 2015-2016-N3-R5-06

2015-2016-N3-R5-07

 

Compte rendu et photos de la ronde 8

La Roche sur Yon – Limoges

Nous sommes dans la dernière ligne droite, les limougeauds toujours en tête du groupe ont pour mission ce week-end de finir le travail proprement. Petit coup d’œil au classement : nous avons 2 points d’avance sur 3 poursuivants, Châteauroux, Tours et La Roche/Yon. En plus, nous affrontons 2 d’entre eux lors des 2 dernières rondes ! Ce qui signifie que la défaite est interdite, l’équipe qui nous battrait finirait devant nous. Nous avons notre destin et toutes les cartes en main. Il faudra dans un premier temps écarter l’équipe de La Roche/Yon ce samedi à Poitiers.

Feuille de match :

1 WABANT Pascal 2048 – SAUVIAT Thomas 1979
2 RABILLLER Nicolas 1971 – ARDELLIER Maxime 1913
3 DEPRE Cyril 1828 – BUDAK Rewi 1957
4 CAREIL Maxime 1833 – LEBRAUD Eric 1974
5 TEXIER Loic 1747 – TCHEFRANOFF Stéphane 1913
6 LIMOUSIN Eric 1752 – DELAGE Laurent 1957
7 VIOLEAU Jean-Luc 1773 – VIERS Matthieu 1865
8 BARBOT Gerard 1712 – GEY Marc-Emile 1876

Au vu de la feuille de match, nous sommes favoris, mais il faut se rappeler que le costume de favori n’est pas toujours facile à porter comme le rappellent nos matchs contre Tours et Poitiers. D’autant plus que c’est un match à gros enjeu.

Les ouvertures se passent plutôt bien pour chacun d’entre nous, notamment pour Marc-Emile qui prend un pion d’avance rapidement avec une position très agréable. De mon côté, la variante choisie par mon adversaire ne m’enchante pas réellement car elle est connue comme étant rapidement égale avec peu de possibilités de jeu.

Les parties se décantent petit à petit et quand ma position s’améliore grandement suite à une ou deux imprécisions de mon adversaire qui me permettent de prendre un pion d’avance dans la finale, Rewi (aka l’homme incapable de faire une partie correcte) a tout simplement une tour de moins… Et le Tché est mis en difficulté par un sacrifice de qualité de son adversaire qui lui ouvre complètement son roque. Autant dire qu’on n’est pas au mieux même si sur tous les autres échiquiers, tout va bien. Je parviens à gagner ma partie rapidement grâce à une autre erreur de mon adversaire qui perd une qualité en plus. Ce qui devait arriver arriva et l’adversaire de Rewi s’effondre, il rend d’abord la tour puis une qualité et la finale qui suit est injouable. 2-0

La position de Laurent me paraît de mieux en mieux, tout comme celles de Thomas et d’Eric par contre Stéphane a beaucoup de mal à défendre. Marc-Emile a toujours son pion de plus mais son avantage est moins clair. Maxime craque, et donne une tour en un, croyant que le cavalier de son adversaire était cloué. 2-1 Rien n’est fait, il faudra concrétiser nos bonnes positions pour s’en sortir. Le Tché aura résisté à l’attaque au prix de 2 pions de moins en finale de tours. La défaite s’en suivra logiquement. Heureusement, Laurent se sert parfaitement de sa paire de fou pour soutenir son pion passé ! Il nous redonne l’avantage, le score est de 3-2 et ça commence à sentir bon, puisque les 3 positions restantes semblent « imperdables ». Marc-Emile assure et prend la nulle sur consigne de son capitaine. Il reste donc Eric et Thomas tous deux en finale avec un pion de plus, Eric ne parviendra pas à obtenir le gain car « toutes les finales de tour sont nulles ». Thomas continuera sa partie jusqu’au bout tant le risque de perdre était faible et mettra le dernier point pour une victoire 4-2 !

Par cette victoire, Limoges garde la tête du groupe et élimine un concurrent direct à la montée. Un nulle demain contre Châteauroux suffira pour assurer la première place du groupe. Nous apprenons dans la voiture la victoire de Châteauroux et de Tours qui maintiennent la pression derrière nous. Néanmoins, je préfère être à notre place qu’à la leur. À demain !

Matthieu VIERS

Quelques photos de la ronde 8 de Nationale III :

2015-2016-N3-R8-06 2015-2016-N3-R8-05 2015-2016-N3-R8-04

2015-2016-N3-R8-03 2015-2016-N3-R8-02 2015-2016-N3-R8-01

 

Compte rendu et photos de la ronde 9

Limoges – Châteauroux

Ça y est ! La fin de saison est là, à l’issue de la ronde d’aujourd’hui nous saurons qui sortira premier de ce groupe de N3 et qui accédera à la N2. La première bonne nouvelle de la journée vient de Narbonne avec la victoire de l’équipe 1 qui assure donc son maintien dans la division supérieure, il ne reste plus qu’à savoir si nous allons les rejoindre ! L’enjeu est simple, le vainqueur de ce match finira en tête, et en cas de match nul, ce serait nous.

Feuille de match :

1 TCHEFRANOFF Stéphane 1913 – MAMMERI Amine 2065
2 ARDELLIER Maxime 1913 – LETEMPLE Frederic 1975
3 SAUVIAT Thomas 1979 – DUBOST Christophe 1839
4 BUDAK Rewi 1957 – AUGEREAU Cyrille 1932
5 LEBRAUD Eric 1974 – ACCOURI Pascal 1799
6 VIERS Matthieu 1865 – BARBIER Thierry 1877
7 GEY Marc Emile 1876 – BOUQUIN Arnaud 1796
8 TALIBI ALAOUI Younes 1526 – LE BAIL Stéphane 1726

En l’absence de Laurent, nous remercions Younes d’avoir accepté de le remplacer. Châteauroux est venu avec sa grosse équipe, on s’y attendait, après tout y’a de l’enjeu. Sur le papier, le match est équilibré. Rien n’est fait !

Le début de match se passe sans encombre pour les 16 joueurs avec quand même un léger bémol du côté de Rewi qui n’a pas une position très plaisante. Le match va mettre un peu de temps à se décanter, la plupart des positions restant plus ou moins égales assez longtemps. Mon adversaire me met sous pression en sacrifiant une pièce contre une belle activité, je choisis de rendre une qualité pour me donner de l’air. Ma position tient et je garde un avantage matériel, dans le même temps, Marc-Emile gagne un pion et le Tché annule au premier ! Très bon résultat du prési-tché. L’équipe est sur les bons rails, d’autant plus qu’Eric prend de plus en plus l’ascendant sur son adversaire tout comme Maxime ! Même Rewi est en train de gagner une partie proprement, seule Younes est en difficulté avec un pion de moins même si ce n’est pas dramatique. Je gagne ma partie, et suis rapidement imité par Marc-Emile, tout ça commence à sentir bon ! Au final, les victoires s’enchainent, Rewi et Eric amènent leur point, on en est à 4-0 et un match nul, c’est gagné ! Les 3 parties restantes se joueront pour le plaisir, Maxime a 2 pions de plus et Thomas en a un. Limoges est sans pitié. Maxou et Thomas finissent par gagner. La défaite de Younes est anecdotique, victoire 6-1 dans le match au sommet de ce groupe.

Bilan :

On est en N2 !!! Limoges aura assumé son statut de leader aux moments les plus importants, et malgré une saison avec des hauts et des bas, nous terminons invaincus, ne concédant que 3 matchs nuls tout au long de l’année. L’équipe a surtout su mettre les points dans les matchs difficiles, on se souviendra notamment des victoires arrachées contre Les Sables d’Olonne et Niort et bien sûr ce dernier week-end avec ce final en apothéose contre notre dauphin qui aura réussi une grosse saison.  Un grand bravo à toute l’équipe et notamment à Thomas le « Zidane des capitaines » comme l’ont appelé certains ! Le club aura donc la possibilité d’aligner 2 équipes en N2 la saison prochaine et une en N3 car la N4 finit aussi en tête de son groupe !

Matthieu VIERS

Quelques photos de Stéphane Tchéfranoff de la ronde 9 de Nationale III :

2015-2016-N3-R9-03 2015-2016-N3-R9-01 2015-2016-N3-R9-02

2015-2016-N3-R9-04

Labels

 

 

Notre page Facebook

 

Le problème du jour

 

 

Le top 10 mondial

2700chess.com for more details and full list

 

Le top 10 féminin

2700chess.com for more details and full list

 

 

ELO : Les records

Highest Ever Live Ratings

 

 

Nos partenaires