Résultats Nationale III – Saison 2013/2014

Groupe IV

 

Le classement

2013-2014-N3-G4-Classement

Les rencontres

2013-2014-N3-G4-Rencontres

 

Les feuilles de matches

Ronde 1   –   Ronde 2   –   Ronde 3   –   Ronde 4   –   Ronde 5

 Ronde 6   –   Ronde 7   –   Ronde 8   –   Ronde 9

 

Compte-rendu Ronde 1

(François Perruchaud)

Belle entame de saison pour l’équipe première du LEC Échiquier Limousin qui se déplaçait à Bordeaux pour affronter Auch.

Malgré des locaux un peu exigu pour faire jouer 6 équipes et 48 joueurs, bon accueil de nos hôtes de l’Échiquier Bordelais, dans leur club situé en plein centre ville.

Dans un ordre à peu près chronologique :

  • Victoire rapide et spectaculaire de François en 19 coups contre un adversaire bien moins classé.
  • Jérémy accepte la nulle avec les noirs dans une position légèrement inférieure.
  • Francis gagne après un sacrifice de pièce spéculatif, profitant du manque de développement des blancs.
  • Après avoir gagné un pion rapidement, mais dans une position fermée, Sven finit par l’emporter.
  • Manuel s’incline après quelques imprécisions en zeitnot et quelques pointes de son adversaire.
  • Après une ouverture difficile, Sandrine profite d’une erreur adverse pour gagner une pièce, puis ne laisse plus échapper le gain malgré des difficultés pour porter le coup décisif.
  • Stéphane récolte les fruits de sa stratégie (bon fou contre mauvais) sous la forme d’un pion qui ne demande qu’à se promouvoir, et son adversaire s’incline.
  • Enfin Daniel apporte le dernier point après un combat de presque 6 heures, avec une première mi-temps maitrisée puis, suite à une gaffe, une deuxième mi-temps plus technique où le pion de plus en finale de tours aurait pu ne pas suffire.

Au final, un score de 6-1 en notre faveur !

Pendant ce temps, les jeunes et les moins jeunes de l’équipe 2 remportaient une victoire aussi belle qu’inattendue contre une équipe bien plus forte sur le papier.

2013-2014-N3-G4-R1-01

 

2013-2014-N3-G4-R1-03 2013-2014-N3-G4-R1-02

2013-2014-N3-G4-R1-04 2013-2014-N3-G4-R1-05

2013-2014-N3-G4-R1-06 2013-2014-N3-G4-R1-07

 

Compte-rendu Ronde 2

(François Perruchaud)

Sven, Jérémy, Manuel, François et Stéphane sont allés à Bordeaux pour rencontrer une équipe de Pau diminuée par trois forfaits individuels et rendant presque 300 points Elo sur chaque échiquier.
Résultat : victoire 8-0 sans beaucoup de suspense. L’équipe est en tête du groupe !
Pendant ce temps, les gamins de l’équipe 2 (moyenne d’âge : 18 ans !) engrangeaient une deuxième victoire dans le groupe 5. Victoire de Benjamin, Matthieu, Rewi et Lori, score final : 4-1.

2013-2014-N3-G4-R2-01 2013-2014-N3-G4-R2-02 2013-2014-N3-G4-R2-03

 

Compte-rendu Ronde 3

(François Perruchaud)

Diminuée par quelques absences, l’équipe 1 a néanmoins réussi à vaincre l’Échiquier Bordelais au bout du suspense !
Les premiers résultats sont tombé rapidement : victoire de Sven, défaite de Sandrine, victoire de Ginaud, défaite de Jérémy et 2-2 au bout de 2h30.
Mais si Stéphane et François ne lâchaient pas l’avantage et empochaient le point, Manuel s’inclinait.
Le sort du match reposait alors sur les épaules de Francis, et après plusieurs rebondissement (perdant au 40e, puis gagnant au 42e, etc…) la partie s’achevait par la nullité, synonyme de victoire pour l’équipe.
Score final 4-3.

2013-2014-N3-G4-R3-01 2013-2014-N3-G4-R3-02

 

Compte-rendu Ronde 4

(François Perruchaud)

La victoire fut relativement longue à se dessiner pour l’équipe 1, malgré une équipe bien plus forte sur le papier. Le match commença difficilement avec une défaite assez rapide de Daniel. Jérémy répondait en marquant le premier point de l’équipe. Puis finalement, les résultats positifs s’enchaînèrent : Francis, Sven, Manu, François (dans le désordre). Pour finir, Fred accorda la nulle (malgré le pion de plus) et Sandrine s’inclina la dernière. Score final : 5-2.

Pendant ce temps, l’équipe 2 signait une nouvelle victoire avec des gains de Henri, Thomas, Matthieu et Maxime par forfait. Score final : 4-3.

Les deux équipes sont en tête de leur groupe respectif !

2013-2014-N3-G4-R4-01 2013-2014-N3-G4-R4-02 2013-2014-N3-G4-R4-03

 

Compte-rendu Ronde 5

(François Perruchaud)

Dans un match crucial pour la montée, l’équipe 1 a battu Bordeaux Échecs avec le score et la manière !
Après les trois victoires de Francis, Jérémy (attaque de mat avec les noirs pour tous les deux !) et François, les trois nulles successives de Daniel (avec les noirs contre le M.I. Vernay), Sandrine et Fred assuraient la victoire pour l’équipe.
Sven et Manu concluaient cette belle après-midi, en remportant leur partie.

Score final sans appel : 5-0.

 

Compte-rendu Ronde 6

(François Perruchaud)

Mauvaise journée pour l’équipe 1…

Sur le papier, cette rencontre décisive pour la montée s’annonçait difficile : l’Échiquier d’Aquitaine présentait la meilleure équipe possible, ce qui n’était pas notre cas. Résultat : nous n’étions favoris que sur les échiquiers 5 à 7.
Au bout de 2h30, Daniel s’inclinait le premier avec les noirs, et moins d’une heure plus tard je l’imitais après un sacrifice de cavalier beaucoup trop optimiste. Pendant le zeitnot, Sven (qui avait refusé la nulle dans l’ouverture) et Manu (qui avait probablement eu une position gagnante) devaient également abandonner. 0-4 !
À ce moment là, on pouvait encore rêver d’un match nul, d’autant plus que Stéphane, Fred (qui avait pris très tôt l’avantage) et Sandrine (qui avait gagné une dame dans le zeitnot) étaient gagnants. Malheureusement Jérémy devait se résigner à la nulle, et tout espoir s’envolait.
Malgré la victoire sur les trois dernières parties en cours, notre équipe s’inclinait pour la première fois de la saison sur le score de 3-4.

Bravo à nos adversaires. Nous pouvons toujours espérer monter, mais nous n’avons malheureusement plus notre destin entre nos mains.

 

Compte-rendu Ronde 7

(François Perruchaud)

Le couperet n’est pas passé loin pour l’équipe 1 lors de cette 7e ronde à Créon. Je vais avoir des difficultés à décrire le match en détail, car je me suis retrouvé totalement absorbé par ma propre partie (voir plus loin). Mes excuses par avance de parler surtout de celle-ci !

D’abord un petit suspens pour trouver la salle (changement de dernière minute), occasionnant un très léger retard (mais nos adversaires ont sympathiquement attendu).

Puis je m’aperçois que j’ai inversé le nom de Manu et le mien sur la feuille de match. Heureusement sans conséquence car je n’ai pas (encore) 104 points de plus que lui.

La lecture de la feuille de match me rassure : avec au moins 170 points de plus sur tous (!) les échiquiers et une différence moyenne de 330 points (!!), l’issue ne fait pour moi aucun doute. Je ne pouvais pas me tromper plus lourdement !

Installé côte à côte, Stéphane et moi déroulons face à des adversaires (théoriquement) bien plus faibles. Alors que je me demande qui va finir en premier, Stéphane gagne et je gaffe une tour entière dans une position légèrement supérieure (+15 d’après Houdini…). Rien de catastrophique puisque j’ai une variante d’échange égale. Mais si je la joue, le gain me parait strictement impossible. Je décide de prendre des risques et de laisser du matériel sur l’échiquier ; mais du coup je suis nettement moins bien (2 pions pour une pièce dans une position ouverte).

Après m’être remobilisé pour jouer une 2e partie, je jette un coup d’œil à mes coéquipiers : Sandrine accepte la nulle dans une position inférieur (1,5 – 0,5), mais c’est incertain du côté de Sven, Daniel et Francis, Jérémy me parait mal, mais Manu est mieux. Ça se présente beaucoup moins bien que prévu !

Dans ma partie, je remonte la pente peu à peu, mais mon adversaire veut aussi gagner (à juste titre !). La position est très compliquée et je prends beaucoup de temps.

Entre temps, Francis fait nulle (2 – 1) et Daniel prend l’avantage, mais la position de Sven se dégrade. Jérémy se bat et a des chances d’annuler grâce à ses pions passé centraux dans une finale avec 4 tours. Manu semble gagnant.

Je sors du premier zeitnot avec un léger avantage et je loupe un premier gain en voulant répéter une fois les coups (mais mon adversaire ne répète pas !). Et deux coups plus tard, c’est lui qui commet une erreur en voulant de nouveau éviter une répétition (je ne sais pas si je l’aurais prise…). Et c’est moi qui commet l’avant-dernière erreur* puisque je sacrifie ma tour, croyant gagner sa dame ! J’ai maintenant une tour sèche de moins, pour quelques pions. Il me reste encore quelques échecs consolateurs, et c’est en voulant éviter un perpétuel que mon adversaire s’expose à une fourchette décisive…

3 – 1 et le suspens reste entier : Sven et Jérémy sont perdants, et Daniel va devoir travailler pour valoriser son pion de plus. La position de Manu est quand même rassurante.

Finalement, Daniel gagne, Sven et Jérémy s’inclinent, et Manu l’emporte un peu plus tard, apportant la victoire 4 – 2 à l’équipe. Ouf !

Plus tard dans la soirée, nous apprenons la victoire de Bordeaux Échecs contre l’Échiquier d’Aquitaine. Les espoirs de montée renaissent !

Tout se jouera lors du dernier weekend.

* D’après Xavier Tartakover, « le gagnant du jeu est le joueur qui fait l’avant-dernière erreur ».

 

Compte-rendu Rondes 8 et 9

(François Perruchaud)

2013-2014-N3-G4-R9

À l’approche du dernier weekend, la situation du groupe IV nous est trompeusement favorable : nous sommes certes en tête au départage devant l’AGJA et Bordeaux Échecs , mais même en cas de deux victoires, nous ne sommes pas à l’abri d’une défaite (!) de Bordeaux Échecs qui propulserait l’AGJA en tête du groupe.

Samedi : Limoges – Pau Sarrailh à Bordeaux

Nous apprenons le forfait de Pau Sarrailh sur les trois derniers échiquiers, et c’est donc seulement cinq joueurs qui font le déplacement à Bordeaux : Jérémy, Fred, Manu, Ginaud et moi.

Après quelques péripéties sur lesquelles je ne reviendrai pas (mais qui prouve que le capitanat n’est pas une sinécure…), le match commence. Par ordre d’échiquier :

– Au premier avec les blancs, Jérémy réalise une partie très propre : sacrifice de pion contre une française, pour empêcher le développement adverse, maintien de la pression jusqu’au bout. Une partie parfaitement maitrisée.

– Au deuxième, je choisis un très mauvais plan dans une Leningrad, et je me fais enfoncer à l’aile-roi. Mais au moment de conclure, mon adversaire se trompe en choisissant de sacrifier sa tour. Après quelques péripéties, j’émerge en finale avec un cavalier pour trois pions, et je finis par gagner.

– Au troisième, Fred évite les complications en échangeant les dames dans une sicilienne, puis gagne la finale en jouant sur la meilleure structure et les meilleurs pièces.

– Au quatrième, suite à des erreurs de son adversaire, Manu gagne rapidement un pion, puis une qualité sur une combinaison. Le reste est une question de technique.

– Au cinquième, Ginaud joue une fillette de 7 ans qui fait preuve d’une grande maturité en réfléchissant longuement sur chacun de ses coups. Cela ne suffit pas à déstabiliser Ginaud qui mate sans pitié.

Score final : 8-0 (dont 3 forfaits). Il n’y a que moi qui ai tremblé.

Sur le retour, nous apprenons avec surprise que Bordeaux Échecs a battu de justesse Marennes (ouf !) puis avec stupéfaction que l’AGJA a été battue 5-2 par Auch !

Nous sommes donc seul en tête avec Bordeaux Échecs, que nous avons battu. La situation se simplifie : une victoire dimanche nous propulse obligatoirement en N2 !

Dimanche : Marennes – Limoges à Limoges

Le match ne se présente pas bien, puisqu’aux absences prévues de Francis et Sven s’ajoute l’hospitalisation en urgence de Daniel. C’est Anthony Delpech qui le remplace au pied levé.

La composition inédite est donc : Jérémy, moi, Fred, Manu, Stéphane, Ginaud, Anthony et Sandrine.

Quant à la composition de Marennes, elle nous rassure un peu puisque leur deuxième échiquier habituel est absent, et il y a un forfait au 7e échiquier (on aurait quand même préféré qu’Anthony joue).

Les résultats s’enchainent rapidement en notre faveur : victoires de Sandrine (qui a pris très tôt l’avantage), Ginaud, Manu, Fred et moi, belle nulle pour Jérémy.

Seul Stéphane (jusque là à 100 %) rate son ouverture, laisse son roi au centre et se fait punir.

Score final : 5-1 sur les échiquiers (mais score officiel 6-0 à cause du forfait)

Nouvelle surprise dans les autres matchs : la défaite de Bordeaux Échecs contre Créon 5-2. Nous terminons donc seul en tête du groupe, grâce à la défaite de l’AGJA lors de la pénultième ronde ! Défaite tellement surprenante que j’en attends encore la confirmation…

Un petit bilan :

– 8 matchs gagnés (la plus belle : 5-0 contre Bordeaux Échecs), 1 seule défaite (3-4 contre l’AGJA).

– 13 joueurs utilisés (dont 11 ont effectivement joué).

– 65 parties jouées : 42 victoires, 10 nulles et 13 défaites.

Labels

 

 

Notre page Facebook

 

Le problème du jour

 

 

Le top 10 mondial

2700chess.com for more details and full list

 

Le top 10 féminin

2700chess.com for more details and full list

 

 

ELO : Les records

Highest Ever Live Ratings

 

 

Nos partenaires